Maladies et symptômes

Proctologie

Hémorroïdes

hemaorroidesCe sont des varices de l’anus.

Elles provoquent des saignements et des douleurs. Elles ne font que s’aggraver avec le temps, la constipation, certains excès alimentaires  et avec les grossesses.

Elles nécessitent au début un traitement médical, mais à partir d’un certain stade, elles ne peuvent être guéries que par un traitement chirurgical. Celui-ci a mauvaise réputation, mais de nouvelles techniques sont aussi efficaces et beaucoup moins contraignantes et douloureuses.

Abcès

Les infections de l’anus sont dues à des infections de petites glandes situées à ce niveau.

Elles entraînent  des infections aiguës avec des abcès ou bien des infections plus torpides qui creusent des petites galeries (fistules), traversent le sphincter et s’extériorisent par un orifice plus ou moins proche de l’anus.

Ces infections ne peuvent guérir que par une opération chirurgicale qui doit traiter à la fois l’infection et la traversée sphinctérienne. Cela peut même parfois nécessiter une deuxième opération quelques semaines plus tard.

Fissures

Ce sont des déchirures au niveau de l’anus qui sont dues le plus souvent à un conflit entre un sphincter hypertonique et de grosses selles dures en période de constipation notamment. Elles sont très douloureuses, la douleur survenant  brutalement au moment de la déchirure et se reproduisant à chaque exonération.

Le traitement est médical avec des calmants, des laxatifs et des soins locaux aboutissant à la cicatrisation de la fissure anale.

Dans certains cas, la fissure ne cicatrise pas ou récidive, aboutissant à une véritable fissure chronique. Le traitement est alors chirurgical.

Cancer de l’anus

Les tumeurs de l’anus peuvent être bénignes (polypes, condylomes) ou malignes (carcinome épidermoïde). Elles se manifestent par une gêne voire une douleur, un saignement (rectorragie), une induration au toucher. L’examen clinique nécessite une anuscopie qui peut se faire lors de la consultation, avec éventuellement réalisation de biopsies. Le traitement est chirurgical par voie endoanale dans la majorité des lésions bénignes. Le traitement des tumeurs malignes repose essentiellement sur la radiothérapie.