Endoscopie Oeso-gastroduodénale

EOGD

L’endoscopie oeso-gastro-duodénale (EOGD) parfois appelé gastroscopie voire "fibroscopie" permet de visualiser la muqueuse de l’œsophage, de l’estomac et le début de l’intestin grêle.

Cet examen est indiqué en cas de douleurs épigastriques, brûlures, reflux gastro-œsophagien, difficultés à avaler, ou à digérer, vomissements ou en cas de saignement digestif. 

Pour réaliser cet examen, et éviter tout risque d’inhalation dans les voies aériennes, l’estomac doit être vide. La seule préparation est d’être à jeûnne pas avoir ni mangé, ni bu ni fumé depuis au moins 6 heures.

EOGD

L’examen se déroule allongé sur le côté gauche, et un dispositif est posé entre les dents de manière à maintenir la bouche ouverte.

L’examen est très désagréable, mais non douloureux, le passage du tube dans la gorge et l’air insufflé induisant une sensation de nausée. Selon l’anxiété et le désir du patient, l’examen peut être réalisé avec une anesthésie locale, ou bien sous anesthésie générale, ce qui nécessitera une hospitalisation ambulatoire de quelques heures, et un retour accompagné après l’examen.

L'EOGD dépiste de nombreuses anomalies (ulcère, gastrite, hernie hiatale, oesophagite) et permet le dépistage du cancer de l'oesophage ou de l'estomac. Des prélèvements (biopsies) sont pratiquées, et recherchent notamment la présence dans la muqueuse gastrique d’une bactérie dénommée helicobacter pylori, qui sera traitée par l’administration d’antibiotiques durant 10 à 14 jours.

Les très rares complications, surviennent le plus souvent en cas de geste thérapeutique. Un saignement, en général minime, peut survenir après biopsie ou résection de polype. Une perforation (brèche de la muqueuse gastro-intestinale) pouvant nécessiter une intervention chirurgicale, est une complication exceptionnelle. 

 

 

 

 

Fiche d'informations avant la réalisation d'une Gastroscopie diagnostique (SFED)